effectif


effectif

1. effectif, ive [ efɛktif, iv ] adj.
• 1464; lat. effectivus, de effectus effet
Qui se traduit par un effet, par des actes réels. concret, 1. positif, réel, tangible. « Croyant que les mots avaient un pouvoir effectif » (Flaubert). Apporter une aide effective. ⊗ CONTR. Fictif. effectif 2. effectif [ efɛktif ] n. m.
• 1792; de 1. effectif
1Vx Nombre de combattants réels (dans une unité).
2Mod. Nombre réglementaire des hommes qui constituent une formation. L'effectif d'une compagnie, d'un bataillon. L'effectif est au complet.
3Au plur. Troupes considérées dans leur importance numérique. Nous avons vu « la France augmenter ses effectifs et ses armements » (Martin du Gard).
4Par anal. Nombre de personnes (constituant un groupe défini). L'effectif d'une classe, d'un parti. Les effectifs d'une entreprise. Effectifs trop importants. sureffectif.

effectif nom masculin Nombre réel d'individus constituant un groupe : L'effectif d'une classe. Nombre d'individus entrant dans la composition d'une armée ou d'une formation militaire. ● effectif (expressions) nom masculin Effectif d'une classe, en statistiques, nombre d'individus dont le caractère a une valeur appartenant à cette classe. Effectif de la valeur d'un caractère quantitatif discret, nombre d'individus d'un échantillon statistique dont le caractère a cette valeur. Revue d'effectifs, revue passée par un militaire de l'intendance, en vue de constater l'existence des effectifs réalisés. Tableau d'effectifs et de dotation (T.E.D.), document fixant, notamment, la composition d'une unité ou d'une formation militaire et indiquant pour chacun des emplois énumérés la qualification et le grade requis pour les tenir. ● effectif (synonymes) nom masculin Effectif de la valeur d'un caractère quantitatif discret
Synonymes :
- fréquence
effectif, effective adjectif (latin médiéval effectivus, du latin classique effectus, effet) Dont la réalité est incontestable, qui produit un effet réel, tangible : Participation effective. Qui est une réalité : L'armistice sera effectif à onze heures. Se dit d'une méthode qui, appliquée à la résolution d'un problème, en donne la solution au bout d'un nombre fini d'étapes. (Une opération est dite effective s'il existe un algorithme permettant de la calculer.) ● effectif, effective (synonymes) adjectif (latin médiéval effectivus, du latin classique effectus, effet) Dont la réalité est incontestable, qui produit un effet réel...
Synonymes :
Contraires :
Qui est une réalité
Contraires :
- hypothétique

effectif, ive
adj.
d1./d Qui produit des effets, qui est efficace. Une collaboration effective.
d2./d Qui est de fait; qui est tangible, réel. La valeur officielle d'une monnaie et sa valeur effective sur le marché des changes.
————————
effectif
n. m. Nombre des personnes qui composent un groupe, une collectivité. L'effectif d'un régiment.

I.
⇒EFFECTIF1, IVE, adj.
A.— Vieilli. [Correspond à effet A 1] Qui produit un effet réel.
1. [En parlant d'une pers. ou de son activité] C'est un homme effectif, sa parole est effective. ,,C'est un homme qui fait ce qu'il dit, qui ne promet rien qu'il ne tienne`` (Ac. 1798-1878).
THÉOL. Amour effectif. Amour de Dieu qui se traduit par des actes. Anton. amour affectif.
Rem. Attesté par la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe s., sauf Ac.
2. [En parlant d'un inanimé concr.] Sa machine, d'une force effective de cent soixante chevaux (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 38).
Rem. Cet emploi s'est confondu avec les emplois B.
3. [En parlant d'un inanimé abstr.] LING.
a) Aspect effectif. Aspect d'une action envisagée comme aboutissant à un terme (d'apr. MAR. Lex. 1933, p. 73). Synon. usuel perfectif; anton. ingressif.
b) Verbe effectif. Verbe transitif dont le régime est représenté par un mot qui exprime le résultat de l'action (d'apr. MAR. Lex. 1933, p. 73). Anton. affectif (v. ce mot, ex. 14).
B.— [Correspond à effet A 2] Qui existe réellement.
1. Vieilli. Qui est réellement disponible.
a) [En parlant d'une pers. spéc. au plur., en parlant de soldats] Les deux bataillons formant ensemble treize cents hommes effectifs (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 365). Le roi soldait trente mille combattants, et n'en avait pas douze mille effectifs pour tenir la campagne (SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t. 1, 1858, p. 314).
b) [En parlant d'un inanimé concr., spéc. d'une valeur en espèce] Telle femme druse va au bain chargée de deux à trois cents ducats d'or effectif (STENDHAL, Hist. peint. Ital., t. 1, 1817, p. 96).
2. Usuel. [En parlant d'un inanimé abstr.] Dont on peut vérifier la réalité, dont la réalité est incontestable. Concours, fonctionnement effectif; direction, durée, participation effective. Madame Vauquer (...) qui avait alors quarante-huit ans effectifs et n'en acceptait que trente-neuf (BALZAC, Goriot, 1835, p. 27). Impression d'action effective, littéralement réelle (PROUST, Fugit., 1922, p. 648) :
Or, ces formes dormantes « veulent sortir au grand jour, devenir, en s'actualisant, états de conscience ». Elles sont le réservoir, bouillonnant sur lui-même, de ce qui n'est encore qu'en puissance et attend de se projeter, de devenir effectif.
HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 242.
a) Emploi subst. Une confusion entre le notionnel et l'effectif (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 172).
b) Il est effectif que. Il est conforme à la réalité, il est certain que. Synon. effectivement. réellement. Il est effectif, monsieur, que je suis très susceptible de confondre Arbois de Carthage avec Proclès de Jubainville (BENOIT, Atlant., 1919, p. 131).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-i:v]. Pour [] ouvert à l'initiale cf. effectuer. Enq. :/efektif, -v/. Ds Ac. 1694-1932. Comparer le mot avec effet dans lequel -ct- a disparu dans l'orth. et dans la prononciation. Étymol. et Hist. Cf. effectif2.
DÉR. Effectivité, subst. fém., rare. Caractère de ce qui est effectif. Quasi-synon. actualisation, réalisation. Le maître ne connaît donc du travail que le risque, non l'effectivité, la jouissance en laquelle il s'absorbe, non la douleur de la transformation (VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 50). L'effectivité ou la réalisation de la seconde hypothèse (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 432). 1re attest. 1946 « efficacité, capacité » (MOUNIER, Traité caract., p. 79); du rad. de effectif, ive, suff. -ité. Fréq. abs. littér. : 72.
BBG. — QUEM. 2e s. t. 1 1970. — Encyclopédie. Informatique (L'). 1974, n° 48, p. 58.
II.
⇒EFFECTIF2, subst. masc.
A.— ADMIN. MILIT. Nombre réel des soldats composant une formation. Effectif global, total; accroissement, comptabilité, gestion des effectifs. Une nouvelle attaque à effectifs plus nombreux (BORDEAUX, Fort de Vaux, 1916, p. 238) :
1. Un an plus tard, 100 000 maquisards, au moins, tiennent la campagne. Dès le début de la bataille de France, leur nombre dépassera 200 000. En fait, l'effectif des soldats de l'intérieur dépend directement de l'armement qui leur est donné.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 252.
P. ext. Nombre réglementaire des soldats composant théoriquement une formation :
2. L'armée grecque, qui a été réorganisée en 1843, se compose : 1) de deux bataillons d'infanterie de ligne de huit compagnies chacun, ces deux bataillons formant un effectif de 50 officiers, 227 sous-officiers et 2 000 soldats...
ABOUT, La Grèce contemporaine, 1854, p. 240.
3 ... le général Pétain était amené à diminuer l'effectif théorique du centre d'instruction divisionnaire, à réduire à 175 hommes l'effectif de la compagnie d'infanterie...
FOCH, Mémoires, t. 2, 1929, p. 230.
B.— P. anal. Nombre des individus appartenant à un ensemble ou sous-ensemble fini. Ces armées d'herbivores, dont nous ne voyons plus aujourd'hui que des effectifs réduits (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 32). L'effectif global des instituteurs remplaçants (Encyclop. éduc., 1960, p. 316). La progression des effectifs scolaires (Encyclop. éduc., 1960 p. 48).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. effectif1. Admis ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. [XIVe s. d'apr. BL.-W.1-5]. A. 1. Adj. 1464 effectif ce qui a ou peult avoir effect (J. Lagadeuc ds GDF. Compl.); 2. 1641 « réel » ce glorieux titre, à présent effectif (CORNEILLE, Pompée, IV, 3, 1279). B. Subst. 1. milit. 1792 (d'apr. Lar. 19e); 2. p. ext. 1795 un effectif rassurant de vivres (SNETLAGE, Nouv. dict. fr. ds QUEM. Fichier); 1819-20 un effectif de deux millions de solliciteurs (COURIER, Pamphlets pol., Lettres au rédacteur du « Censeur », p. 13). Empr. au lat. effectivus « qui produit, pratique » en lat. impérial et « qui exprime un effet » en b. latin.
STAT. — Effectif1 et 2. Fréq. abs. littér. :868. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 279, b) 420; XXe s. : a) 749, b) 2 778.

1. effectif, ive [efɛktif, iv] adj.
ÉTYM. 1464; lat. effectivus, de effectum, supin de efficere. → Effet.
1 Qui se traduit par un effet, par des actes réels. Concret, efficace, réel, tangible, vrai. || Accord, traité effectif. Avantage effectif. Certain, concret, positif. || Pouvoir effectif (→ Anathème, cit. 3). || Autorité effective. || S'appuyer sur des raisons effectives. Solide. || Apporter une aide effective. || Rendre un projet effectif en le réalisant. || Différence effective, et non formelle. || Valeur effective d'une monnaie.Techn. || Puissance effective d'un moteur.
1 C'est ce glorieux titre, à présent effectif,
Que je viens ennoblir par celui de captif (…)
Corneille, Pompée, IV, 3.
2 Les grandeurs naturelles sont celles qui sont indépendantes de la fantaisie des hommes, parce qu'elles consistent dans les qualités réelles et effectives de l'âme ou du corps, qui rendent l'une ou l'autre plus estimable, comme les sciences, la lumière de l'esprit, la vertu, la santé, la force.
Pascal, IIe disc. sur la condition des Grands.
3 Ne semble-t-il pas que Dieu n'ait mis cette merveilleuse idée de vertu dans l'esprit d'un philosophe (Socrate) que pour rendre cette idée effective dans la personne de son fils ?
Bossuet, Hist., II, 6, in Littré.
Théol. || Amour effectif : amour de Dieu qui se traduit par des actes.
(D'une chose concrète). Réel, qui existe réellement.Spécialt (au XVIIe). Se dit des soldats effectivement présents. 2. Effectif.
4 (…) les plus grands rois ont eu rarement à la fois trois cent trente mille combattants effectifs.
Voltaire, Essai sur les mœurs, Introd., Des Juifs…
N. m. || L'effectif : ce qui est effectif.
5 Mais ma volonté est fatiguée. Je ne puis me décider à rien d'effectif.
Flaubert, Correspondance, IV, p. 210.
2 Vx. || Homme effectif : homme qui ne promet rien qu'il ne tienne.
CONTR. Abstrait, apparent, chimérique, fictif, hypothétique, illusoire, imaginaire, ineffectif, irréel, nominal, possible, potentiel, virtuel.
DÉR. 2. Effectif, effectivement.
————————
2. effectif [efɛktif] n. m.
ÉTYM. 1792; de 1. effectif (supra cit. 4).
1 Nombre de combattants réels (dans une unité).
1 Un an plus tard, 100 000 maquisards, au moins, tiennent la campagne. Dès le début de la bataille de France, leur nombre dépassera 200 000. En fait, l'effectif des soldats de l'intérieur dépend directement de l'armement qui leur est donné.
Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre, 1956, p. 252, in T. L. F.
2 Nombre réglementaire des hommes qui constituent théoriquement une formation (→ Armée, cit. 14). || L'effectif d'une compagnie, d'un bataillon. || Avoir son effectif au complet.
3 Au plur. Troupes considérées dans leur importance numérique. || Les effectifs en temps de paix, en temps de guerre. || Grossir les effectifs (→ Augmenter, cit. 7). || Les effectifs engagés (→ Accrocher, cit. 4).
2 (…) la moitié des effectifs est en déroute et l'autre cernée sur place (…)
Sartre, la Mort dans l'âme, p. 48.
4 (1819). Par anal. Nombre des personnes (constituant un groupe défini). || L'effectif d'une classe, d'une administration, d'un parti. || Les effectifs d'une entreprise.
COMP. Sureffectif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • effectif — effectif, ive (è fè ktif, kti v ) adj. 1°   Terme de théologie. Qui produit des effets. L amour effectif, celui qui fait pratiquer la loi, par opposition à l amour affectif qui ne produit que des sentiments. 2°   Qui existe effectivement,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • effectif — Effectif, [effect]ive. adj. Qui est réellement & de fait. Une armée de 30000. hommes effectifs. il a dix mille pistoles effectives dans son coffre. il a payé en deniers effectifs. ce que je vous dis là est effectif. On dit, qu Un homme est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • effectif — EFFECTIF, IVE. adj. Qui est réellement et de fait. Une armée de trente mille hommes effectifs. Il a dix mille écus effectifs dans son coffre. Il a payé en deniers effectifs. [b]f♛/b] On dit, qu Un homme est effectif, que sa parole est effective,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • EFFECTIF — IVE. adj. Qui est réellement et de fait. Une armée de trente mille hommes effectifs. Il a dix mille écus effectifs dans sa caisse. Il a payé en deniers effectifs. Fam., C est un homme effectif, sa parole est effective, C est un homme qui fait ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • effectif — См. effettivo …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • effectif — adj. ; nm., nombre de personnes composant un groupe, une armée, une classe, une entreprise, ... : éfèktifo, ifa / iva, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Effectif De La Bataille De Camerone — Liste des Légionnaires ayant participé au combat de Camerone Source : Division histoire et patrimoine de la Légion étrangère et Képi blanc Officiers capitaine DANJOU Jean 15/04/1828 Chalabre (France) tué sous lieutenant MAUDET Clément …   Wikipédia en Français

  • Effectif Des Équipes Lors De La Coupe D'Afrique Des Nations De Football 2006 — Effectifs des nations qualifiées à la Coupe d Afrique des nations de football 2006 (23 joueurs par équipe). Sommaire 1 Équipes du groupe A 1.1  Égypte 1.2  Maroc …   Wikipédia en Français

  • Effectif Des Équipes Lors De La Coupe D'Afrique Des Nations De Football 2008 — Effectifs des nations qualifiées à la Coupe d Afrique des nations de football 2008 (23 joueurs par équipe). Les statistiques sont arrêtées juste avant le début de la compétition. Sommaire 1 Equipes du groupe A 1.1  Ghana 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Effectif de la bataille de camerone — Liste des Légionnaires ayant participé au combat de Camerone Source : Division histoire et patrimoine de la Légion étrangère et Képi blanc Officiers capitaine DANJOU Jean 15/04/1828 Chalabre (France) tué sous lieutenant MAUDET Clément …   Wikipédia en Français